Qui nous sommes

Notre histoire

Incorporée en 2006, notre Table est en développement et nous voulons en arriver à représenter les intérêts et les réalités des aînés de notre MRC.
 

  • Avec l’implication des organismes présents sur le territoire et des aînés impliqués nous comptons bien y arriver.
  • Avec divers projets réalisés en commun, tels que :
    • notre projet intergénérationnel
    • le développement de notre document pour sensibiliser notre population ainée contre les abus
    • organisation d’un forum afin de faciliter les liens entre les aînés.

Nous avons fait de grands pas en ce sens et ça se poursuit.

Chez nous, tout se passe dans les deux langues officielles et dans l’harmonie la plus complète, même si la majorité de nos rencontres doivent se tenir par conférence téléphonique.

Notre mission

Promouvoir la participation des aînés de la Basse-Côte-Nord dans les décisions concernant leur développement culturel et socio-économique. Améliorer leur santé, bien-être et qualité de vie.

Notre territoire

Créée en 2010, la MRC Le Golfe-du-Saint-Laurent fait partie de la région administrative de la Côte-Nord. Géographiquement, la MRC Le Golfe-du-Saint-Laurent occupe l’espace entre la rive Est de la rivière Natashquan et la frontière avec la province de Terre-Neuve (Labrador).

Au Québec, on connait cette région comme la Basse-Côte-Nord. Les gens d’ici appellent leur terre « la Côte », et, en parlant d’eux-mêmes, les « Nord-Côtois ».

Force est d’admettre que même avec ses paysages spectaculaires, notre région est l’une des parties moins connues du Québec. Située à quelque 1600 kilomètres au nord-est de Montréal, elle s’étend sur 375 kilomètres le long de la Rive-Nord du golfe du Saint-Laurent.

Elle se décrit facilement comme une étendue côtière parsemée d’îles, de passages et de plages sablonneuses. Le golfe du Saint-Laurent ressemble ici à l’océan, avec ses baleines, ses oiseaux de mer et d’occasionnels icebergs qui dérivent du Groenland. Les tumultueuses rivières à saumon et autres traversent champs de coulée de blocailles et toundra.

Notre MRC regroupe environ 5100 résidents qui vivent sur un vaste territoire de plus de 65 000 km2. Elle est formée de cinq municipalités, un territoire non organisé (TNO) et deux communautés autochtones. Ces municipalités sont : Côte-Nord-du-Golfe-du-Saint-Laurent, Gros-Mécatina, Saint-Augustin, Bonne-Espérance et Blanc-Sablon. Le TNO est celui de Petit-Mécatina qui couvre à lui seul la majorité du territoire. Les communautés autochtones quant à elles, sont Unamen Shipu et Pakuashipi.

La région est caractérisée par l'absence de liens routiers entre les villages sur une étendue de près de 375 kilomètres de la Rive-Nord du golfe du Saint-Laurent. À l’exception, du secteur de l’extrême Est (Municipalité de Bonne-Espérance et Blanc Sablon).  Les communautés ne sont accessibles que par bateaux ou par les airs.

Sur le plan économique, l’industrie de la pêche est la principale source de revenu encore aujourd’hui ; beaucoup d’efforts sont déployés afin de développer le tourisme, mais les revenus générés par cette activité ne sont pas encore significatifs.

 

Indéfini